Lien

Ma semaine en enfer (Le bilan de ma journée parfaite)

Pour ceux qui suivent, voilà un peu moins d’une semaine que j’essaye d’être parfaite. Et coupons court au suspense : ça a été l’horreur ! Revenons sur ces journées en enfer et sur les raisons qui font que décidément, je ne serais jamais parfaite.

recherche-mlle-parfaite-débordé

Jour 1 : Déjà une brèche dans le contrat.

Ma première journée avait bien débutée. Du réveil au temps de préparation, tout a été bien coordonné. Au moment de sortir de chez moi, je suis pimpante et fraîche, j’ai plutôt bien mangé et je suis excitée par mon nouveau projet. Rien ne peut se mettre en travers de mon chemin. La journée au travail se passe relativement bien. Je sors pour prendre mon bus pour la salle de sport. Et là, c’est le drame : j’attends à l’arrêt un bus fantôme que je ne vois jamais arrivé. Les 5 minutes indiquées passent et le bus ne se montre pas. Tant pis, j’opte pour un autre chemin mais je viens de prendre 20 min de retard sur mon précieux emploi du temps. Les 20 autres minutes de libre se trouveront mangées plus tard par ma voisine qui décide, sans mon accord préalable, et sans rendez-vous, de discuter avec moi sur le palier. Et par mon inattention qui m’a faite brûler mon steak (et donc recommencer la cuisson).

Jour 2 : Juste impossible.

Je me réveille et je sais déjà qu’aujourd’hui, je vais avoir un problème. Je dois cuisiner une tarte au citron ce soir (recette par la parfaite Lisa [1]) pour mes collègues le lendemain au boulot. Or la recette va me prendre au moins 1h (elle prendra 2 finalement). Mes 40 min vont donc totalement être mangées et qui plus est, je vais devoir à nouveau entailler certaines de mes résolutions (ce sera la méditation et le sommeil finalement).

Jour 4 : Souris et sois sociale !

Je viens de refuser les 2 jours précédents des offres de mes collègues pour aller au squash et au badminton, parce que cela aurait fait déborder mon emploi du temps. Aujourd’hui alors que je regarde mon agenda, je me rends compte qu’il y a un apéro networking que je ne peux pas vraiment manquer pour ma carrière. En plus, je fais des heures sup’ au boulot pour finir un projet. Je sais déjà que ce soir encore, je ne vais pas me coucher à l’heure prévue….

Jour 6 : Casse-toi pauvre…

Je suis sur les nerfs de bon matin. J’ai perdu mon sourire et je suis prête à manger le collègue maladroit qui m’a lâché la porte d’entrée sur le nez. Sans compter qu’à la fin de la journée, je n’ai une nouvelle fois pas mes 40 min pour un quelconque loisir puisque je dois faire ma lessive de la semaine, et que je me dois de répondre à quelques lettres administratives urgentes (j’imagine mon banquier se faire empaler par une boîte aux lettres volante, ça me soulage, et ça remplace la méditation). Au moins, aujourd’hui, je suis quasiment dans les clous niveau programme.

Conclusions :

1 – Ça ne marche pas ! (Sans blague !) Le programme est intenable, n’importe quelle anicroche de la vie quotidienne fait tout déraper instantanément.

2 – Ça ne m’aide pas ! Je me suis sentie encore plus stressée que lorsque j’ai des journées pleines et que je ne prévois rien.

3 – C’est socialement intenable ! Mes collègues ne comprennent pas pourquoi je ne déjeune pas avec eux, ma mère a mal pris le fait que je raccourcisse la conversation. Bref je vais finir par prendre un caillou.

4 – Ça peut devenir très ennuyeux ! Au 6ème jour, j’avais déjà l’impression de vivre une journée sans fin. L’horreur pour quelqu’un qui aime la spontanéité comme moi !

Alors maintenant quoi ?

Evidemment, j’arrête tout. Je ne serais pas parfaite, tant pis ! Je renonce à courir derrière le temps et à avoir des journées pleines d’activités « il faut » pour faire plus de « je veux ». J’arrête aussi d’écouter les gens qui me diront : « Tu devrais faire ça, ça ne prend que 10min. »

Par contre, je me pose la question : certaines filles parfaites ont vraiment l’air de suivre ce programme. Non mais comment font-elles ? Elles ne bossent pas 8h ? Elles ne dorment pas ? Je crois qu’il est nécessaire d’enquêter là-dessus !


[1] Une recette qui marche niquel sur Make my lemonade !

Publicités

Une réflexion sur “Ma semaine en enfer (Le bilan de ma journée parfaite)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s