Tous ces trucs trop chers qui te font la vie plus facile

Vous aurez fini par le comprendre, dans la vie, tout est affaire de concessions et d’équilibre entre différents aspects qui nous sont chers. On pourrait parler longuement de l’équilibre toujours cornélien et culpabilisant entre vie familiale et vie professionnelle, de la limite vie privée/vie publique mais ce sera pour une autre fois.

Cette fois-ci, je veux aborder la question non moins épineuse de l’argent. Et du fait que les cosmétiques sont affreusement chers. Sans rentrer dans les détails, on est souvent placé devant le dilemne : « ce traitement va me rendre plus belle, du moins je le crois, mais je vais manger du riz pendant une semaine ». Du coup, on hésite à acheter cette nouvelle crème de nuit de Dior ou une paire de Louboutin.

En fait, quand on a de l’argent et qu’on peut se permettre cet achat, tout revient à la question quasi philosophique de « combien je vaux ». Voire « combien mon confort / ma confiance en moi accrue / mon plaisir vaut ». Je ne répondrais pas ici à la question pour tout le monde (chacun sa réponse et ses choix). Je ne vais même pas donner des pistes pour y répondre. Je vais juste vous dire quels sont les produits pour lesquels je suis prête à hypothéquer ma mère.

Avant de commencer, juste encore un mot : je n’ai pris que des soins esthétiques que je considère comme coûteux. Et mon choix, ici, est de m’épargner des minutes de sommeil supplémentaires le matin; tout en ayant toujours l’air impeccable en meeting comme Sheryl Sandberg.

Le recourbement et la teinte des cils

Ça fait des mois que je cherche un mascara correct. Après avoir essayé pas mal de produit, je tombe sur 2 cas de figure : c’est horrible, ça fait des paquets et des chutes, ou alors, c’est très joli, ça coûte très cher et le flacon est trop grand donc on jette le tube bien avant l’avoir fini (grrr ! Gaspillage !). Ici, la solution est simple : recourber et teindre les cils. Résultat : un œil de biche et le regard éveillé dès le saut du lit. Si un jour, je suis trop en rush pour me maquiller, c’est au moins ça de gagner.

Le prix du traitement : comptez 100 euros à l’atelier du sourcil pour 3 mois de tenue à peu près.

Le lissage brésilien

Je suis une maniaque des cheveux. Ils sont ce que je considère de plus beaux chez les autres, et ce que je regarde le plus. Chez moi, ils peuvent être le baromètre de ma confiance : beaux cheveux = je suis belle = rien ne peut m’arrêter. Du coup, je vous laisse imaginer le problème les jours ou j’ai les cheveux en vrac. Je sais que c’est pas très malin de ma part mais c’est le cas donc autant s’occuper du problème.

J’aime les coiffures strictes qui me donnent de la crédibilité quand je veux être ferme sur mes positions au travail. Mais j’ai les cheveux bouclés, donc autant dire très peu disciplinés. Finalement, le lissage brésilien ressemble de très près à La solution miracle pour moi : je ne perds pas entièrement mes boucles donc ça reste naturel, je traite mes cheveux fatigués des lissages et je n’ai plus de « bad hair day » pour les 6 prochains mois. Il faut signer où ?

Le chèque pour cette méthode : 100 euros dans des bons salons (attention aux produits utilisés !)

L’épilation permanente

Est-ce que j’ai besoin de détailler ? Les beaux jours reviennent, je veux remettre mes jupes crayons mais ça implique immédiatement une organisation de tous les diables. Si vous êtes adepte de la cire comme moi, il faut prendre RDV chez l’esthéticienne. Et évidemment les heures après les horaires du bureau sont celles qui sont toujours indisponibles en premier. Si vous êtes adepte du rasoir, vous gagniez en temps sur un soir mais vous répétez le processus tous les soirs.

En somme, vous vous épilez de façon permanente = gain de temps et spontanéité regagnée dans le choix de vêtements le matin. De plus, pour le coup, cette méthode est un investissement. Il est certain qu’après un temps plus ou moins court selon votre pilosité, vous faites des économies.

Montant initial : 250 euros par séance chez un dermato pour les demi-jambes et comptez 6 à 8 séances.

La manucure longue durée en salon

Ah les ongles ! Ça vous finit joliment une main. Comme vous allez les agiter sous le nez de votre interlocuteur, vous avez intérêt à ne pas faire de faux pas. Je travaille dans un milieu d’homme, aucune couleur voyante ne sera tolérée. Et je fais un métier salissant par moment donc autant ne pas songer à une manucure classique, écaillée au bout de 2 jours à mon rythme (les tests longue durée des vernis devraient être fait par des femmes comme moi ou des mamans :D).

Une solution pour moi, pour ne pas totalement renoncer au vernis, faire une manucure avec un vernis acrylique au salon. C’est la solution longue durée qui ne va pas en profiter pour vous ruiner les mains.

Si je fonce, je vais payer : 40 euros pour deux semaines d’ongles sublimes (après c’est le souci de la repousse).

Voici ce que je considère comme étant digne d’intérêt pour moi malgré le prix. Et vous, vous vous êtes décidés ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s