Lien

Tout ce qu’on ne vous dira pas 2

Ayant acheté récemment toute la presse féminine qu’on trouve chez les marchands de journaux (vous verrez bientôt pourquoi, patience !), je suis fière de vous annoncer que mon intuition du premier article du même titre n’était pas fausse : on ne vous parle pas de plein de choses dans la presse féminine.

Voici ici quelques uns des faits que je trouve pour ma part intéressants (sélection subjective s’il en est) :

  • Vous pensiez jusqu’à maintenant que l’enfer des règles était un passage obligatoire pour toutes les femmes : tu souffriras ma fille et en plus tu devras acheter plein de protections hygiéniques coûteuses qui ne te permettront même pas de faire du sport. FAUX ! Vous pouvez en fait tout à fait éviter tout ça (pour la douleur, il y a des traitements tout à fait adaptés et n’oubliez pas qu’avoir vraiment mal est souvent signe de complications) ! Il suffit d’utiliser une coupe menstruelle autrement appelée la cup ! La vidéo suivante se charge de vous dire comment et pourquoi en détail :

Mais enfin pour résumer, elle va plaire à tout le monde cette petite trouvaille. Moins de risque d’infection, c’est plus écologique, bien plus économique et vous pouvez faire du sport avec. En plus aucun risque de la perdre dans votre corps car elle est trop grande pour passer le col de l’utérus (contrairement au tampon).

  • Puisqu’on en est à parler gynécologie, autant parler contraception. Autour de moi, j’ai souvent l’impression que les nanas sont larguées totales (comment ca il y a autre chose que la pilule ?!). Alors je propose qu’on fasse le point, et en détail s’il vous plait ! Et pour cela, il y a un site très bien et très sérieux vu qu’il s’agit d’un site du gouvernement français : http://www.choisirsacontraception.fr/

Je dois reconnaître qu’il n’y a pas tout, tout mais franchement il y a déjà un choix conséquent sur le site. Vous saurez ainsi quelle méthode vous convient le mieux en fonction du prix, de la fréquence de prise, du risque encouru…

Pour les méthodes un peu moins connues mais qui fonctionnent aussi, on peut regarder la vidéo de Esther en deux parties (Esther si tu passes par ici, laisse-moi te dire qu’on aime beaucoup ce que tu fais 🙂 ) :

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui et même si vous lisez Grazia, sortez couverts !

Publicités

4 réflexions sur “Tout ce qu’on ne vous dira pas 2

  1. J’en ai entendu que du bien de la cup mais me balader avec un truc aussi gros … euh non merci. Bon OK ça m’a pas l’air si gros mais ça me fait un peu peur quand même.

  2. Julie dit :

    J’aimerais apporter une précision : il n’est pas possible de perdre un tampon dans son utérus. Le col de l’utérus est extrêmement étroit. Je ne sais pas s’il vous est arrivé de le toucher mais y passer un coton tige relèverait de l’exploit (au moins pour une nullipare). D’ailleurs, vous vous rappelez de la douleur de votre dernier frottis ? Si un tampon passait par là, je suis sûre qu’il vous préviendrait… Ne parlons même pas de l’anesthésie nécessaire à la pose d’un stérilet, plus petit qu’un tampon.

    Sinon pour la coupe, effectivement elle paraît grosse au premier abord mais on la plie pour l’insertion. C’est un coup de main à prendre. On ne va pas se le cacher, il faut être assez à l’aise avec son corps. Mais ça fait un an que je l’utilise et je trouve ça génial.
    Pour plusieurs raisons :
    – Je travaille dans un environnement masculin et attraper discrètement un tampon dans son sac au milieu de l’open-space n’est pas toujours évident. Avec la coupe, pas de problème, elle tient toute ma journée de travail, pas besoin de s’éclipser de réunion pour changer de tampon parce que « merde merde merde ça coule ».
    – Plus de déchets jetés dans les toilettes (quelle horreur), plus de risque de les boucher ou de « Oh… Oh… Y’a un broyeur, je fais comment ? j’enroule mon tampon dégoulinant dans du PQ et je le mets à la poubelle… Quoi y’a pas de poubelle ???? Meeeeeeeerde », sans parler de l’odeur de ladite poubelle quand elle existe…
    – Plus de flip de « mince j’ai oublié de remettre des tampons dans mon sac, allo les copines ? ». J’en ai toujours 2 ou 3 sur moi pour quand mes règles me font la surprise de débarquer en pleine journée et que j’ai pas ma coupe, ou pour les copines.
    – Plus d’irritations.
    – Plein d’autres raisons que j’oublie de citer mais qui ne me feront pas revenir aux tampons/serviettes. Enfin si les serviettes j’en ai, mais des lavables en coton bio. C’est tout doux pour faire dodo =).

    Si vous avez des questions, n’hésitez-pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s