Les magazines féminins et nous

La semaine dernière, nous avons publié un article sans commentaire. Vous n’avez tout de même pas cru qu’on vous laisserait sans rien? Si? Dommage…

Je dois vous avouer, qu’après avoir acheté autant de magazines, j’ai eu un peu la nausée. En lire un ça passe bien mais au bout de trois on a un peu envie de les jeter par la fenêtre. Cette vive émotion au contact du papier me fait poser cette question. Mais pourquoi donc sont-ils si horripilants?

Lire la suite

Publicités
Lien

Chronique du sexisme ordinaire

Il n’y a pas si longtemps que ça, je ne travaillais pas encore. Le monde de l’entreprise était pour moi une image lointaine et effacée. Et puis miracle, j’ai trouvé un boulot. Joie suprême du retour à la vie active !

Mon diplôme en poche, ma bonne humeur et ma joie de vivre avec moi, je suis partie à la conquête de la société. J’avais juste oublié que j’étais en France, et que le monde du travail était aussi hostile aux femmes que la jungle aux explorateurs. Petit florilège de mon pain quotidien. (Ce palmarès fut effectué après seulement 15 jours de travail.)

Lire la suite

Lien

L’invention de la beauté intérieure

Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre les pieds dans le plat. Comme ça c’est dit ! Oui je le fais toutes les semaines mais là au moins, je me suis annoncée (et puis vous aimez ça de toute façon). Donc parlons de la beauté intérieure. C’est-à-dire ce concept magnifique qui dit que « ce n’est pas grave si tu n’es pas jolie, si tu es une fille bien ça rattrape.« 

Jusqu’à il y a très peu, je trouvais, comme tout le monde, l’idée assez géniale. La beauté intérieure, c’est le truc qui me faisait dire que le maquillage ne servait à rien et que faire ses courses en sweat-shirt, c’était quand même le mieux vu que c’est super confort. Sauf que, comme tous les concepts, j’ai fini par le remettre en question. Et bam, ça a encore bien fait mal aux dents.

Alors c’est parti, déconstruisons la beauté intérieure.

Lire la suite

Lien

De l’importance du Nail Art

Bien avant d’avoir commencé ce blog, bien après avoir découvert Sexactu, je cherchais des blogs, des sites internet, des publications féminines sur des sujets intéressants. Cahier des charges plutôt vague vous me direz. En fait, je cherchais des points de vue féminins sur des sujets aussi variés que possible : la dernière collection Dolce et Gabanna, le prix du pain, la guerre en Ouganda, comme bien choisir son tapis de bain…. Et évidemment je n’ai pas trouvé. Clairement, je n’ai pas su chercher. J’ai compris qu’au delà de la presse destinée aux femmes (qui ne parle que de mode, beauté, psycho….), la presse, spécialisée ou non, s’adresse aux hommes.

Peu de temps après, j’ai lu ce poste de Maia Mazaurette qui exhortait les femmes à s’emparer des choses. Parce que le nail art c’est bien gentil, mais faudrait quand même penser à s’activer un peu sur des domaines importants et sur les sujets qui comptent. J’étais complètement d’accord. Ce poste faisait grandement écho à ma recherche et à mon envie d’autre chose que des tests et des revues sur les meilleurs rouges à lèvres pour l’hiver.

Mais, ça, c’était avant que je lise ça. Changement de point de vue total, virage à 180°. Retour case départ. Rage intérieure, sueurs froides, colère sourde, tristesse. Lire la suite