Lien

Tout ce qu’on ne vous dira pas 2

Ayant acheté récemment toute la presse féminine qu’on trouve chez les marchands de journaux (vous verrez bientôt pourquoi, patience !), je suis fière de vous annoncer que mon intuition du premier article du même titre n’était pas fausse : on ne vous parle pas de plein de choses dans la presse féminine.

Voici ici quelques uns des faits que je trouve pour ma part intéressants (sélection subjective s’il en est) :

Lire la suite

Publicités
Lien

Chronique du sexisme ordinaire

Il n’y a pas si longtemps que ça, je ne travaillais pas encore. Le monde de l’entreprise était pour moi une image lointaine et effacée. Et puis miracle, j’ai trouvé un boulot. Joie suprême du retour à la vie active !

Mon diplôme en poche, ma bonne humeur et ma joie de vivre avec moi, je suis partie à la conquête de la société. J’avais juste oublié que j’étais en France, et que le monde du travail était aussi hostile aux femmes que la jungle aux explorateurs. Petit florilège de mon pain quotidien. (Ce palmarès fut effectué après seulement 15 jours de travail.)

Lire la suite

Lien

La tenue de la femme parfaite : cute et romantique ?

Je me suis dit récemment que si je ne pouvais pas être une femme parfaite dans mes journées au moins, je me donnerais la peine d’y ressembler. Dans le fond, pas mal de femmes donnent le change en public tout en se galérant autant que moi en privé.

J’ai commencé à consulter les lookbooks de pas mal de blogeuses modes en ligne et à dépiauter les tenues qu’on peut voir dans les magazines féminins. Cette envie a d’ailleurs été renforcée par la Semaine de la Mode de Paris (fashion week pour les intimes), pour laquelle je dois l’admettre, j’ai pris goût. L’explication, de ce nouveau phénomène en moi, est double : l’article ici sur les arts féminins et les tweets « perles de Tahiti » de Loic Prigent sur Twitter (pour le suivre c’est par ici et pour nous suivre c’est par ).

Lire la suite

Lien

L’invention de la beauté intérieure

Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre les pieds dans le plat. Comme ça c’est dit ! Oui je le fais toutes les semaines mais là au moins, je me suis annoncée (et puis vous aimez ça de toute façon). Donc parlons de la beauté intérieure. C’est-à-dire ce concept magnifique qui dit que « ce n’est pas grave si tu n’es pas jolie, si tu es une fille bien ça rattrape.« 

Jusqu’à il y a très peu, je trouvais, comme tout le monde, l’idée assez géniale. La beauté intérieure, c’est le truc qui me faisait dire que le maquillage ne servait à rien et que faire ses courses en sweat-shirt, c’était quand même le mieux vu que c’est super confort. Sauf que, comme tous les concepts, j’ai fini par le remettre en question. Et bam, ça a encore bien fait mal aux dents.

Alors c’est parti, déconstruisons la beauté intérieure.

Lire la suite

Lien

Tout ce qu’on ne vous dira pas

On ne compte plus le nombre de titres dans la presse féminine. Chaque fois que j’arrive à la gare, au bureau de presse, je suis épatée par la taille du stand. Et puis avec les chaînes Youtube et les blogs beauté et mode en pagaille, on devrait être toutes bien informées. Et pourtant il y a de nombreux sujets tout à fait féminins qui ne sont pas abordés par tous ces médias (qui, il faut bien le dire, se recoupe pas mal mais ça c’est un autre sujet). Et je ne parle pas de la guerre en Syrie ou du tournant libéral effectué par Hollande, non, je parle de choses tout à fait dans leurs attributions.

  • Il existe une autre position pour se faire examiner chez le gynécologue. Cette position est appelée le décubitus latéral ou la position à l’anglaise. Et comme des photos expliquent beaucoup mieux que plusieurs lignes de texte :

recherche-mlle-parfaite-Vue-du-haut

Cette position donne un aspect moins « soumise », moins « offerte » à la vue et au docteur en général. Plusieurs femmes disent se sentir plus confortables dans cette position (ici on approuve). Elle ne nuit pas du tout à l’examen et existe depuis très longtemps. Certains docteurs ne sont malheureusement pas formés à cette méthode mais vous pouvez toujours demander, voir changer de docteur si vous le souhaitez. Plus d’informations sur ce site pour celles qui sont intéressées 🙂

Lire la suite